18:01 le 31-10-2008 : Put*** de journée de merde !

- Sidney Crosby s’est blessé (!!)
- Air France prévoit une grève du 04/11 au 08/11 (super !)
- Nos tickets pour la NHL ont été annulés (comme Pilou ne pouvait pas venir les chercher en personne au guichet du stade, nous avons demandé à changer de contact pour que je les prenne, et un gros con chez TicketMaster a … annulé notre commande avec le sourire !)

C’est la loose … Autant les deux premiers points sont chiants, autant rater le match me donne envie de pleurer … Put***, y a vraiment rien qui va …

PS : Et j’oubliais : TF1 et France 2 sont passées en HD mais pas France 3 !! Du coup, pas de Derrick en HD (



17:58 le 30-10-2008 : Back from the dead …

Un peu plus d’une semaine depuis mon fameux entretien, qui aura marqué le début de la fin, et pas mal de choses ont déjà changé ) . En effet, si je me suis laissé la fin de semaine dernière pour glander, jouer à la console et me reposer; j’ai commencé cette semaine en trombe :

> Lundi, étape 1 – « L’évasion » : mon CV est parti chez les trois plus grandes SSII spécialisées en BI que je connaisse et chez qui j’avais des contacts privilégiés (merci Alex et merci à un autre collègue). J’ai déjà eu un excellent entretien, très prometteur pour la suite, avec une d’entre elle et j’en vois une autre la semaine prochaine, juste avant de partir aux US.

> Mardi, étape 2 – « Tu veux jouer, on va jouer » : plus d’une heure pour rédiger un loooong mail factuel et clair, adressé aux délégués du personnel, histoire que quelqu’un au sein de la SSII m’aide un peu dans ma défense. Je pensais avoir des réponses et un peu de soutien, mais j’ai levé malgré moi une armée de syndicalistes assoiffés de sang de patron. Faut que je les arrête car ils sont déjà en train d’engager un tueur ukrainien pour « m’assister » dans mon conflit avec mon manager !!!

> Mercredi, étape 3 – « Il vous faut du repos » : mon psy/coach et mon médecin sont unanimes : il me faut du calme, et du coup, mon arrêt de travail est prolongé jusqu’à mon départ aux US, ce qui porte à trois semaines mon absence et donc ma non-facturation (par contre, ma société continue de me payer à raison de la différence entre mon salaire et le montant payé par l’assurance maladie pendant 2 semaines, et plein pot pendant ma semaine de congès). Fallait pas me pousser à bout.

Donc voilà, de nouveau en « pause », quoi que ce repos soit souvent ponctué d’entretiens et de coups de fil. Au moins, j’ai du temps pour dormir, pour m’occuper de mon Poussin, pour jouer et pour dormir !!



17:03 le 24-10-2008 : C’était un guet-apens !

Comme annoncé et prévu, l’entretien avec mon enculé de manager a été houleux : en retard de 35 minutes, j’ai eu droit à un long monologue de 11 minutes sur ce que ma SSII me reprochait de l’entretien d’il y a deux semaines avec notre client et sur les conséquences, à savoir que mon augmentation de salaire était suspendue et que je restais en poste à l’autre bout de l’île-de-France jusqu’à ce qu’ils me trouvent un remplaçant, et qu’après ils verront ce qu’ils font de moi. Agressif et totalitaire, mon manager a enchainé son petit argumentaire, que j’ai contesté systématiquement sans résultat, et voilà où nous en sommes. Rien n’est écrit ! Le point de mission du 07/10 n’a pas de compte-rendu, donc pas de trace de que me reprocherait le client, et pas non plus de possibilité de rétablir la vérité; et l’entretien de mercredi ne laissera pas non plus de traces et donc encore aucune manière pour moi de me défendre. C’est du pur totalitarisme comme les SSIIs de merde savent le faire …

Du coup, cela m’a bien ébranlé et j’ai décidé d’arrêter de prendre sur moi : j’ai été voir la médecine du travail, j’ai rencontré un médecin, j’ai vidé mon sac et pété un gros câble, et je suis arrêté jusqu’à mercredi prochain pour déprime. J’ai des médicaments et un rendez-vous chez un psy-coach mercredi prochain, avant de revoir un médecin mercredi soir pour prolonger ou pas mon arrêt d’une semaine. Je serais honnête avec elle, mais il y a de fortes chances pour que je demande la semaine supplémentaire et que je l’obtienne, vu mon état.

Pour ne pas se laisser abattre, il y a maintenant deux choses à faire : partir le plus vite possible et me défendre contre ma SSII. pour le premier point, je suis sur le coup depuis plus d’un mois mais je vais devoir accélérer, quitte à aller dans une autre SSII (et dieu sait si j’ai des propositions !); et pour le second point, j’hésite entre les syndicats, l’inspection du travail ou les prud’homme. Autant chercher du boulot, je sais faire, que me défendre c’est plus difficile et je ne sais pas vraiment ce qui est répréhensible ou pas chez les enculés d’en face même si j’imagine qu’il sont piégeables sur bien des points.

Donc voilà, c’est la merde, mon manager est un enculé et je cherche du taf (Alex, je t’envoie mon CV ce week-end).

PS : Je vais peut être parler un peu plus des SSIIs, de leur fonctionnement et du travail de consultant prochainement car c’est vraiment insupportable d’être traité comme ça.



10:00 le 22-10-2008 : La blague de Seb du mercredi !

En cette période financièrement troublée, voici un « blague » de Seb pas juste drôle, mais aussi morale :

« Une fois dans un village, un homme apparut et annonça aux villageois qu’il achèterait des singes pour 10 $ chacun. Les villageois, sachant qu’il y avait des singes dans la région, partirent dans la forêt et commencèrent a attraper les singes. L’homme en acheta des centaines à 10$ pièce et comme la population de singes diminuait, les villageois arrêtèrent leurs efforts.

Alors, l’homme annonça qu’il achetait désormais les singes à 15$. Les villageois recommencèrent a chasser les singes. Mais bientôt le stock s’épuisa et les habitants du village retournèrent à leurs occupations. L’offre monta à 20$ et la population de singes devient si petite qu’il devint rare de voir un singe, encore moins en attraper un.

L’homme annonça alors qu’il achèterait les singes 50$ chacun. Cependant, comme il devait aller en ville pour affaires, son assistant s’occuperait des achats. L’homme étant parti, son assistant rassembla les villageois et leur dit : « Regardez ces cages avec tous ces singes que l’homme vous a achetés. Je vous les vends 35$ pièce et lorsqu’il reviendra, vous pourrez lui vendre a 50$. » Les villageois réunirent tout l’argent qu’ils avaient, certains vendirent tout ce qu’ils possédaient, et achetèrent tous les singes.

La nuit venue, l’assistant disparut. On ne le revit jamais, ni lui ni son patron, il n’y avait que des singes qui couraient dans tous les sens.

Bienvenue dans le monde de la bourse ! »



23:36 le 21-10-2008 : Ca va trancher chérie !!

Demain, je rencontre mon manager puisqu’il m’a convoqué à un entretien afin de discuter de ma mission, et surtout de ma sortie décidée trop précipitament, sans concertation avec ma SSII. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre mais je suis près à rendre coup pour coup et à lui mettre le nez dans sa crotte. Il va y avoir du sport … ou pas.



11:38 le 19-10-2008 : Je suis en NHL !!

Histoire de changer un peu, je vais parler aujourd’hui de choses qui se passent bien, et plus particulièrement de ma progression à NHL 09. Depuis quelques semaines, c’est ma petite évasion du réel et de ces problèmes, une heure par jour je deviens joueur de hockey, ailier droit à Pittsburgh. J’avais déjà écrit un post sur mes débuts en AHL et sur la frustration de jouer dans une équipe de bras cassés mais cette semaine mes efforts ont payé !!

Ça y est !! Le DG me passe enfin en NHL D . Et, autant mon début de carrière a été un peu laborieux, autant le passage « chez les grands » se déroule parfaitement bien avec six matchs joués et déjà cinq buts et six passes décisives ) . Je casse la baraque et c’est nettement plus agréable à jouer : le centre gagne un peu plus de 50% des faceoffs, mes passes sont transformées en but, notre gardien de but est un dieu et le comportement de l’équipe est plus logique, plus cohérent. De mon côté, j’ai aussi appris ce qu’il fallait faire pour ne pas trop perturber l’intelligence artificielle et le jeu est maintenant beaucoup plus fluide et plaisant. Franchement, je prends du bon temps et j’avance bien puisque hier soir, j’ai été promus en seconde ligne ) . Il ne me reste plus que la première ligne, puis le All-Star game !! En avant !!



20:02 le 14-10-2008 : Déprimé …

La fin de semaine dernière a été dure, le week-end aussi et ce début de semaine n’est pas mieux … En effet, l’entretien de jeudi dernier n’a pas été très concluant, dans le sens où je ne vois pas bien ce que j’irai faire dans une telle société, ma recherche de boulot part un peu en couille et notre week-end a été bouleversé par les douleurs au ventre de mon petit Pilou. Après un passage à peine rassurant chez un gynécologue samedi matin qui a aboutit à un arrêt de travail d’une semaine, nous voilà cloués à la maison pour deux jours avec cette question : aller ou pas à la maternité de Saint Cloud pour faire des examens complémentaires ? Du coup, ce fut un week-end passé dans la crainte du pire et dès ce début de semaine, revoilà les insupportables transports en commun, la mission de merde ‘en province’ et rien de neuf côté futur travail …

Donc là, j’en ai un peu marre, je suis fatigué et j’en ai plein le cul de ces cabinets de recrutements qui ne rappellent jamais comme promis. Je ne vois pas de solution venir et cette situation ne peux pas durer …

Cabinets de recrutement, SSII, tas d’enculés !



« Posts précédents  

© 2017 Asmodee.org | Powered by The Ensemble of Shadows

16 requêtes en 0,840 secondes